AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans de sales draps ▬ Lidis&Emeric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aelidis Caratacus
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 01/02/2012


MessageSujet: Dans de sales draps ▬ Lidis&Emeric   Ven 18 Mai - 16:00



DANS DE SALES DRAPS / AELIDIS & EMERIC

L e soleil caressait ma joue droite alors que j'ouvrais les yeux. Que devrais-je faire en cette belle journée ensoleillée? Peut-être bien une chasse matinale, question de réveiller un peu mon corps encore engourdi par le sommeil. Je pris ainsi mon arc à flèche et parti dans le feuillage dense de la forêt, à la recherche de viande. Heureusement pour moi, je n'eus pas besoin de courir bien loin, un cerf appétissant se présenta juste devant mes yeux. Je m'approchais silencieusement, et l'eus à la portée de ma flèche mais, par un quelconque bruit de pas, il disparut dans l'immensité de la forêt. Je ne ressentis alors qu'une agressivité aveugle. Bien vite, cette émotion disparue pour laisser la place à la crainte que quelqu'un ne me retrouve. Je montais donc dans l'arbre le plus proche, en me cachant parmi les feuilles et espionnant le sol, question de retrouver la source du bruit. À mon grand étonnement, ce fut un chevalier passant par là. Que pouvait-il bien faire ici? Personne n'avait traversé cette partie plus dense de la sylve, le besoin de me cacher aussi précipitamment ne m'avait jamais effleurer l'esprit, du moins jusqu'à ce jour.

Il ne fallait pas qu'il retrouve mon campement. Sinon, j'aurai bientôt plus de chevaliers à mes trousses que je ne saurais me défendre. Je décidais alors de prendre les chances de mon côté et, me souvenant d'un sort dans mon grimoire, permit à l'épée de voltiger hors de son fourreau. Je ne m'attendais toutefois pas à sa réaction. À la place de prendre ses jambes à son coup, son regard se portait sur les alentours. Puis, il leva le menton et l'aperçu dans l'arbre. Me voilà sans aucune défense! J'eus, l'espace d'un instant, l'idée de partir en courant. Toutefois, la branche se cassa sous mon poids et j'atterris en bas sans aucune chance de sortir ma dague. Il me prit par le bras et me demanda ce que je faisais du haut de cet arbre. « Mais voyons, Monseigneur, j'admirais la vue! » Dirait-on qu'il n'apprécia pas mon humour, si bien qu'il me traîna jusqu'au château. Les regards que les paysans posaient sur moi étaient des plus horribles. Je n'étais pas un monstre, je n'étais simplement qu'une jeune femme indépendante. Ainsi, je levais la place et les regardais sans avoir peur d'affronter ce qui m'attendais. Par conséquent, le chevalier m'amena jusqu'aux cachots et m'enferma en m'informant que le roi viendrait bientôt me voir. Quoi? Allais-je avoir l'honneur de voir ce jeune homme de 16 ans portant la couronne? J'étais vraiment choyée.

Assise dans ma petite cellule, je regardais mon nouvel environnent en m'imaginant un quelconque plan. Après tout, je ne pouvais pas rester ici éternellement, je n'avais commis aucun crime. Ma rêverie fut brisée par le bruit de la porte qui s'ouvrit et du chevalier rapportant au roi que j'avais fait de la magie juste devant ses yeux. Gros béta! Pas devant ses yeux, il a dû se tourner la tête pour me voir. Bref, j'attendais maintenant la venue du roi avec impatience, question de voir s'il avait l'ouverture d'esprit que j'espérais. Lorsque je l'aperçu traverser la porte, je m'inclinais et dit:

« Quel honneur! Le roi en personne. Qu'ai-je commis de si grave que le roi lui-même vienne rendre visite à une jeune paysanne? »
code by stitch

_________________
«no tomorrow.»
«Deep in the meadow, hidden far away, a cloak of leaves, a moonbeam ray. Forget your woes and let your troubles lay and when it's morning again, they'll wash away. Here it's safe, here it's warm. Here the daisies guard you from every harm. Here your dreams are sweet and tomorrow brings them true. Here is the place where I love you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeric Aemon
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 09/05/2012


Feuille de personnage
Vos relations:
Statut rp: ouvert
petit plus:

MessageSujet: Re: Dans de sales draps ▬ Lidis&Emeric   Ven 18 Mai - 16:40

Une journée comme celle qui avait suivit s’annonçait, il s’ennuyait du temps où la vie était si simple, sans aucun choix qui risquait de causer la mort de quelqu’un. Emeric avait passé sa matinée à s’entraîner à l’épée, puis il avait pris un bain, Eirlys avait voulu le laver, mais il refusa, le jeune roi, refusa qu’on le lave, il voulait se laver seul, comme il avait toujours eu l’habitude de le faire. Eirlys devait se demander pourquoi elle était là, car il y avait plusieurs choses qu’il refusait que l’on fasse à sa place. Mais, elle trouvait quelque chose pour s’occuper. Alors qu’il lisait les lois de Camelot, Eirlys lui amena son déjeuner, très appétissant, qu’il mange tranquillement alors qu’il continuait ses lectures, il était censé savoir tous ces règles, dont la plus importante : Tout magie est interdite à Camelot. Cela faisait peu de temps qu’il connaissait la magie, il avait découvert que son ami Merlin, était un dragonnier, pour être plus précis le dernier dragonnier encore existant. Le monde de la magie l’intéressait vraiment, il avait envie de rayé cette stupide loi, mais il se doutait bien que s’était pas aussi simple. Il devrait en parler à ses conseillers pour savoir comment procédé, mais surtout en discuter avec Merlin, il serait sûrement le mieux placer pour le renseigner, à savoir comment retirer cette loi. Il y avait tout sorte d’autres informations à propos de Camelot, des lois importantes, d’autres moins et encore ceux complètement inutile, enfin d’après lui. Il avait tellement d’informations à apprendre, les lois, la façon de fonctionner, le prélèvement des impôts, etc. Toutes ces lois, ces choses n’étaient pas évidentes à apprendre alors qu’avant sa plus grosse inquiétude était de savoir ce qu’il allait faire durant sa journée et dans quel ordre. Il fini son repas, les viandes étaient délicieux et tendres, le pain frais et moelleux et les légumes juste ce qu’il faut de croquante pour être parfait. Le cuisiner était vraiment très doué.

« Emeric, un chevalier vous demandes. » Sa servante, l’appelait par son prénom, il refusait qu’elle l’appelle majesté, seigneur ou d’un autre nom du genre. Il quitta son bureau, afin de se rendre aux cachots, c’était la première fois qu’il devait s’y rendre, il aurait bien aimé avoir Merlin avec lui ou encore Lancelot afin de le conseiller. Il se demanda ce que le chevalier lui voulait, surtout dans les cachots, qu’est-ce qu’une personne avait bien pu faire de si grave qu’on le fasse demandé. Emeric pénétra dans les cachots et le chevalier qui l’avait fait demander lui adressa la parole : « Majesté, cette jeune femme a été aperçu à utilisé la magie. » Emeric ne savait pas quoi faire, il ne voulait surtout pas appliqué la loi qu’il avait lu plus tôt : Tout personne utilisant la magie doit être brulé sur le buché. La magie était si mal ? Emeric, se dirigea donc vers la cellule où la jeune demoiselle était, on lui ouvrir la grille de la cellule et le chevalier s’éloigna, mais pas trop afin de veiller à la sécurité du roi qui fût accueilli par celle-ci qui lui dit : « Quel honneur ! Le roi en personne. Qu’ai-je commis de si grave que le roi lui-même vienne rendre visite à une jeune paysanne ? » Le jeune roi, s’assit face à celle-ci, que faire ? Il décida de commencer par le plus simple : « Vous avez été vu à utilisé la magie. Ce qui est interdit sur le royaume de Camelot, sous peine d’être brulé sur le buché. » Emeric, comprenait pas pourquoi cette loi existait, sûrement que la magie devait avoir causé beaucoup de mal à Uther ou Arthur, mais lui pas et il n’allait pas jugé la magie selon les dires des autres. Il souhaitait se faire sa propre opinion sur le sujet : « Qu’avez-vous fait ? » Il souhaitait savoir quel tour de magie elle avait fait pour se faire arrêter par le chevalier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Dans de sales draps ▬ Lidis&Emeric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camelot - une nouvelle ère commence... :: Le Chateau de Camelot :: L'intérieur du Château :: Les cachots-